Vendre son véhicule d’occasion : ce qu’il faut savoir

Alex

Pour revendre son véhicule aux meilleurs prix, il est important de suivre quelques règles importantes. Focus sur ses étapes incontournables.

L’estimation

Avant d’entamer les démarches, il faut commencer par estimer le prix de son vehicule occasion. Grâce à l’estimation, on connaît exactement l’état de la marchandise. Cet élément clé joue en faveur du vendeur lors de la négociation.

Pour avoir une idée du prix de la voiture, il suffit de contacter un professionnel. En général, les particuliers confient cette opération à leur concessionnaire. Cependant, il est tout à fait possible de trouver un expert proche de soi sur le web.

L’expertise de la voiture consiste à évaluer ses différents aspects intérieurs et extérieurs. Ce qui implique la vérification du moteur et l’état de la carrosserie.

Il est également possible de passer par des applications en ligne. La méthode est simple, mais le résultat ne répond pas forcement aux attentes de tous.

Effectuer les procédures

Une fois qu’on a une idée du prix de vente, il est possible d’entamer les procédures sereinement. Pour ce faire, il faut commencer par régulariser les papiers. La voiture doit passer par les contrôles techniques tous les 6 mois si elle est mise à la circulation depuis plus de 4 ans. Il est impossible de mettre un véhicule occasion non-conforme sur le marché. La preuve de la conformité est d’ailleurs exigée par les autorités. Le vendeur doit également prouver sa bonne foi en fournissant un rapport Histovec ainsi qu’un certificat de non-gage. Grâce à ses pièces, le futur acquéreur dispose des éléments nécessaires pour apprécier l’état de l’automobile.

Les modalités de la vente

Lorsque la voiture est en règle et qu’un client souhaite en faire l’acquisition, le vendeur établi sa déclaration de cession en deux exemplaires. Celle-ci doit se conformer au formulaire de la CERFA et enregistrée à préfecture dans les 15 jours suivant la vente. Après cette étape, il s’inscrit sur le site de l’ANTS afin d’obtenir le code confidentiel de carte grise qu’il remettra au nouvel acquéreur.

Ces procédures ne seront effectuées que lorsque le client a versé un acompte ou la totalité du prix.

Trouver un repreneur fiable

La vente entre particuliers n’est jamais sans danger. C’est pourquoi, il est recommandé de ventre sa voiture avec l’aide de professionnels reconnus. En effet, grâce à leurs expériences, ils offrent l’assurance d’une transaction fiable. De plus, avec leur réseau bien établi, la voiture trouve un repreneur en très peu de temps. Ils perçoivent environ 5 % du prix de vente. Les concessionnaires traditionnelles sont les plus sollicitées. Désormais, certaines plateformes proposent un système de vente transparent qui rend le processus fiable. Elle se positionne en interlocuteur afin qu’un climat de confiance règne entre les parties.

Pour la plupart des cas, les propriétaires préfèrent publier leur voiture dans les petites annonces des médias locaux. C’est un moyen peu sûr, mais permet d’éviter le versement d’un quelconque pourcentage. Cette technique incite le dialogue. Les parties ressortent tous gagnants après la signature du contrat.

Next Post

La Seat Mii, petite cylindrée du groupe Volkswagen

Pour revendre son véhicule aux meilleurs prix, il est important de suivre quelques règles importantes. Focus sur ses étapes incontournables. L’estimation Avant d’entamer les démarches, il faut commencer par estimer le prix de son vehicule occasion. Grâce à l’estimation, on connaît exactement l’état de la marchandise. Cet élément clé joue […]

You May Like