Comprendre le principe des garanties couvrant les véhicules à leur sortie d’usine

Alex

L’application des garanties sur une voiture neuve nécessite le respect de certaines conditions. Les différentes marques automobiles européennes sont libres d’en définir les termes. Elles prescrivent les modalités d’utilisation propre à chaque modèle de véhicule produit. Le respect de celles-ci détermine les responsabilités du fabricant de la prise en charge.

Comment fonctionnent les garanties pour une voiture neuve ?

Trois types de garanties accompagnent d’une nouvelle auto.

La garantie légale de conformité du produit sortie d’usine est de nature publique. Elle assure aux nouveaux propriétaires, la conformité de la voiture par rapport aux caractéristiques standards de production. Les lois sur la commercialisation de voiture en France contraignent les constructeurs de vendre un produit qui fonctionne. La rectification d’éventuels défauts d’origines incombe à la responsabilité du fabricant.

La garantie légale des vices cachés couvre les défauts non constatés à l’acquisition du véhicule. Le propriétaire peut faire valoir son droit de percevoir une indemnisation en guise de réparation si le cas est avéré.

À la différence des deux précédentes, la garantie constructeur n’est pas obligatoire et de nature commerciale. Elle est une forme de contrat d’assurance entre la marque et un nouveau propriétaire. Cette garantie régit la résolution des pannes de fonctionnement. Les charges à la réparation des dysfonctionnements de la voiture sont de la responsabilité de la marque. À sa sortie d’usine, une voiture neuve bénéficie toujours de la garantie constructrice. Elle prend en charge les différentes pannes mécaniques, électriques ou électroniques.

Les éléments justificatifs pour la prise en charge d’une panne

Concernant la prise en charge des pannes de la voiture, certains garages refusent d’entreprendre la prise en charge au titre de la garantie constructeur. De nature particulière, les marques automobiles définissent les conditions d’application à cette garantie. Pour jouir de son droit, le propriétaire du nouveau véhicule doit se référer à ces termes. L’indemnisation peut être une réparation à la charge de la marque dans ces filiales.

En principe, la garantie constructrice couvre les détériorations soudaines des composants et toute usure anormale des pièces. La garantie sous-entend la survenue de panne durant une utilisation normale de la voiture. La justification des révisions du véhicule se base sur les factures et le respect du carnet d’entretien. Tout véhicule neuf est accompagné de ce document pour une nouvelle acquisition faite auprès d’un mandataire ou chez un concessionnaire. Il permet de suivre l’entretien effectué sur la voiture. Le respect des prescriptions d’entretiens constitue la base de prise en charge par la marque.

Les véhicules automobiles qui peuvent bénéficier de la garantie constructeur

La garantie constructeur comprend un ensemble de prestations d’entretien et de réparation porté sur différentes fonctionnalités de la voiture. Il prescrit un calendrier d’entretien propre pour chaque voiture produite par une marque. Pour en bénéficier, un propriétaire doit procéder à une déclaration en présentant les justificatifs exigés par le constructeur. Concessionnaire et mandataire sont tenus de les procurer à un nouveau propriétaire. Tous modèles de véhicules neufs sont accompagnés de ces documents.

Les révisions ou réparations effectuées sur le véhicule doivent respecter ses préconisations pour maintenir la garantie. Des entretiens et rappels techniques dans des centres du réseau appartenant à la marque doivent être passés systématiquement. En cas de réparation, la norme constructeur stipule l’utilisation de pièce de rechange d’origine ou des équivalents reconnus. Les différentes pièces justificatives sont exigées pour faire une déclaration de garantie.